Les scientifiques ont il trouvé un moyen de ce téléporter mentalement ?

Les scientifiques ont trouvé un moyen de téléporter mentalement les souris vers un autre lieu en stimulant un neurone de leur cerveau. L’équipe a utilisé des rayons laser afin de réactiver les cellules.

Les chercheurs ont utilisé la lumière pour lire et écrire l’activité électrique dans le cerveau. Les souris ont reçu une récompense à un endroit qu’elles ont conservé comme souvenir à l’intérieur de leurs « cellules de lieu » (un type de neurone). Grâce à deux expériences basées sur la lumière, les scientifiques ont activé les mêmes cellules et ont utilisé les souvenirs de cet endroit pour que les souris se sentent et agissent comme si elles étaient de retour à l’endroit où elles ont été récompensées.

La recherche a été menée par un groupe de neuroscientifiques de l’University College London (UCL) et les résultats ont été publiés dans la revue Cell. Expliquant comment toute l’expérience s’est déroulée, une note de presse de l’UCL a indiqué que l’équipe avait utilisé deux technologies basées sur l’optique.

De nombreux processus dans le cerveau humain restent un mystère pour les neuroscientifiques.

« Tout d’abord, ils ont modifié les neurones pour qu’ils expriment des capteurs de calcium génétiquement codés, qui permettent aux cellules de s’éclairer lorsqu’elles sont actives. Ensuite, ils ont exprimé des protéines « optogénétiques » sensibles à la lumière dans les mêmes neurones, leur permettant d’activer des cellules spécifiques avec des faisceaux de lumière laser ».

En combinant ces deux techniques, ils ont pu procéder à une activation ciblée des cellules de l’endroit où se trouvent les souris. Ces cellules situées dans l’hippocampe, la zone du cerveau responsable de la mémoire et de l’apprentissage, deviennent normalement actives lorsque les souris se trouvent dans une nouvelle zone et à la recherche d’une nouvelle mémoire. Lorsque les cellules ont été activées artificiellement, les souris se sont « téléportées mentalement » et ont eu l’impression d’être de retour à l’endroit où elles avaient sauvegardé ces souvenirs.

La déclaration observe que la « stimulation des cellules du lieu » était suffisante pour que la souris se souvienne de l’endroit où elle avait été récompensée et commence à chercher la récompense au nouvel endroit. L’UCL a noté qu’il s’agissait de la « première démonstration de la façon dont l’activation des cellules de localisation nous permet de retrouver les souvenirs de notre environnement et nous aide à naviguer ».