in

Samsung prend la tête du marché mondial des smartphones pour le troisième trimestre

Le troisième trimestre 2020 a été très bon pour le marché des smartphones, car plus d’appareils que prévu ont été expédiés au cours du trimestre. Selon IDC, 353,6 millions d’appareils ont été expédiés au cours du troisième trimestre. Bien que les expéditions soient fortes, il s’agissait d’une baisse de 1,3% d’une année sur l’autre. IDC avait prédit une baisse de 9% d’une année sur l’autre. IDC affirme que la croissance est largement attribuée à la réouverture des économies dans le monde, car les restrictions dues au COVID-19 ont été assouplies.

Certains marchés ont connu une croissance plus rapide que d’autres. L’Inde, deuxième marché mondial, a enregistré de solides volumes au cours du trimestre malgré les inquiétudes liées à la pandémie. D’autres marchés émergents, dont le Brésil, l’Indonésie et la Russie, ont connu une forte croissance. Selon IDC, s’il y a eu une certaine demande refoulée qui a alimenté la croissance, ce sont principalement des promotions et des rabais importants qui ont accéléré la croissance sur ces marchés. Une grande partie de l’augmentation a eu lieu sur le marché bas de gamme, ce qui ajoute une pression sur les fournisseurs.

Au cours du trimestre, Samsung a regagné la première place au niveau mondial, avec 22,7% de part de marché expédiant 80,4 millions d’appareils. Cela représente une croissance annuelle de 2,9%. L’Inde était le plus grand marché pour Samsung, représentant 15% de son volume et aidant la marque à croître de près de 40% d’une année sur l’autre. Une grande partie de ses bonnes performances dans la fourchette de prix inférieure à 250 $. Aux États-Unis, Samsung a bien fait avec ses séries A, Note 20 et Note 20 Ultra, ces appareils représentant près de 20% de son volume total.

Huawei est passé de la première place à la deuxième position, expédiant 51,9 millions de smartphones et détenant 14,7% du marché. Il s’agit d’une baisse significative de 22% d’une année sur l’autre, en partie attribuée à un impact accru des sanctions américaines et à une forte baisse en Chine. Xiaomi a expédié 46,5 millions d’appareils prenant la troisième place au monde, battant Apple pour la première fois. Xiaomi avait 13,1% du marché et une croissance de 42%.

Apple a atterri à la quatrième place dans le monde, avec 41,6 millions d’unités expédiées, soit une baisse de 10,6% d’une année sur l’autre. Le trimestre marque la première fois que la société a atterri à la quatrième place avec une part de marché de 11,8%. La baisse est principalement due au retard dans le lancement de la série iPhone 12, généralement lancée au troisième trimestre. La plupart des appareils Apple livrés étaient de la gamme iPhone 11, l’iPhone SE se vend toujours très bien. La cinquième place est revenue à Vivo, qui a expédié 31,5 millions d’unités avec une augmentation de 4,2% d’une année sur l’autre et de 8,9% du marché.