Actualités

Brooklyn Nine-Nine: Dean Winters est un vrai vautour de la télévision

Tandis que Brooklyn Nine-Nine Habituellement côtoyant les charmes de sa distribution d’ensemble et leur camaraderie idiote et douce, le spectacle est sans doute à son meilleur lorsque le Nine-Nine a un ennemi commun contre lequel s’unir. Entre le capitaine C.J. Stentley (Ken Marino), le commissaire au saboteur suffisant, John Kelly (Phil Reeves) et la rivale de longue date de Holt, Madeline Wuntch (Kyra Sedgwick), il n’ya pas eu de pénurie d’antagonistes pendant Brooklyn Nine-NineCourse de sept saisons. Cependant, il y a une persona non grata fréquente qui semble constamment pénétrer sous la peau de tout l’enceinte. Son nom? Keith Pembroke, mais vous le connaissez peut-être mieux sous le nom de Vautour.

Joué par Dean Winters, The Vulture a fait son introduction dans le cinquième épisode de la série, intitulé à juste titre « The Vulture » et est apparu plusieurs fois au cours de la série, servant même de capitaine de remplacement des Nine-Nine pendant la saison 3. En tant que membre de l’unité des crimes majeurs du NYPD, The Vulture a gagné son surnom en arrivant au milieu de grandes enquêtes presque résolues, puis en revendiquant les cas comme les siens et en prenant le crédit.

Si cela ne suffisait pas, The Vulture est aussi un misogyne répugnant, des amis proches de l’escroc du Fyre Festival Billy McFarland, et le chanteur d’un groupe de hard rock répugnant appelé Fantastic Jack and the Junkyard Rats. Il est arrogant, convaincu de sa propre intelligence malgré toute preuve d’intelligence, et un âne général qui énumère sa couleur préférée comme « Underboob ». Le vautour est le type d’ennemi qui Brooklyn Nine-Nine les fans adorent haïr, et Dean Winters a fait une carrière en dépeignant des scélérats adorablement répugnants. Voici quelques autres endroits où vous avez peut-être vu le visage unique de Winters.

Ryan O’Reily – Oz

Le drame carcéral révolutionnaire, choquant et controversé de HBO Oz mettait en vedette une foule de personnages répugnants, mais aucun n’était aussi convaincant que le détenu machiavélique décrit par Winters, Ryan O’Reily. Ancien chef de gang de rue américano-irlandais, O’Reily se retrouve en prison après s’être déchaîné en état d’ivresse, à la suite d’une bagarre qui a endommagé le cerveau de son frère et de son bras droit Cyril. À «Emerald City», Ryan planifie et manipule le personnel et les détenus d’Oz pour éviter les ennuis et être capable de protéger son frère. Impitoyable, double face et capable de meurtre, O’Reily ne devrait pas être tolérable et encore moins aimable, mais d’une manière ou d’une autre, il fait partie des OzLes personnages les plus convaincants. le créateur de la série Tom Fontana a comparé le personnage à Iago, le méchant d’Othello de Shakespeare, un autre sociopathe manipulateur et curieusement attachant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *