in

Disney + Dépasse ses attentes avec 73 millions d’abonnés la première année

Netflix a une concurrence sérieuse sur le streaming. Disney + a célébré son premier anniversaire cette semaine et Disney a récemment publié ses résultats trimestriels et, bien que le portefeuille de la société ait connu des difficultés majeures, le streaming s’est avéré être un énorme point positif. Disney + a désormais dépassé les 73 millions d’abonnés, bouleversant les attentes et s’affirmant comme un acteur majeur de l’avenir du paysage médiatique.

Au 3 octobre, Disney + avait enregistré 73,7 millions d’abonnés payants. C’est vraiment impressionnant en un an seulement. Netflix est toujours le roi de la colline avec plus de 195 millions d’abonnés dans le monde. Mais Netflix a eu une décennie pour amasser ce genre de public. Disney a réussi à gagner beaucoup de terrain en un an seulement. Le PDG de Disney, Bob Chapek, avait ceci à dire.

“Même avec la perturbation … nous avons été en mesure de gérer efficacement nos activités tout en prenant des mesures audacieuses et délibérées pour positionner notre entreprise pour une plus grande croissance à long terme. Le véritable point positif a été notre activité directe aux consommateurs, qui est la clé de l’avenir de notre entreprise, et en cet anniversaire du lancement de Disney +, nous sommes heureux d’annoncer qu’à la fin du quatrième trimestre, le service comptait plus de 73 millions d’abonnés payants, dépassant de loin nos attentes dans sa première année seulement. “

Ce qui est peut-être le plus surprenant, c’est que Disney avait précédemment déclaré avoir 60,5 millions d’abonnés en août. Le taux de croissance ici est donc assez impressionnant. Sans oublier que la société a également Hulu sous son égide, qui compte 32 millions d’abonnés, ainsi que ESPN +, qui en compte plus de 10 millions. Cela met Disney dans peut-être la meilleure position, en dehors de Netflix, pour se tailler une part du futur gâteau, qui sera de plus en plus axé sur le streaming. Les actions de la société ont augmenté de plus de cinq pour cent à la suite du rapport sur les bénéfices.

Disney + a offert de nombreux programmes incontournables cette année, à commencer par Le mandalorien, le tout premier live-action Guerres des étoiles Émission de télévision. Ils ont également fait leurs débuts Hamilton, Beyonce Le noir est roi et a joué l’hôte du remake en direct de Mulan, bien que les abonnés aient dû payer 30 $ de plus pour le regarder. Quoi qu’il en soit, la programmation a suffi à susciter un intérêt soutenu de la part des consommateurs. Et les choses ne feront que s’améliorer à partir d’ici, avec des émissions Marvel telles que WandaVision devrait commencer à être déployé en janvier 2021.

Avec l’activité des parcs Disney qui saigne des milliards et le box-office à peine vivant, c’est une bonne nouvelle pour la maison des souris. Il n’est pas surprenant, au vu des chiffres, qu’ils aient récemment décidé de restructurer complètement leur activité multimédia pour donner la priorité au streaming. Cela ne veut pas dire qu’ils abandonneront les films de théâtre, mais le nombre de titres qu’ils sortiront en salles diminuera presque certainement. Et ceux qui obtiennent de grandes sorties en salles seront sûrement le plus gros des gros blockbusters, tels que Guerres des étoiles, l’univers cinématographique Marvel, Pixar et des remakes en direct de vieux classiques. Cette nouvelle a déjà été rapportée par Variety.