Est-ce vrai que l’on ne peut pas perdre de point sur un permis si on l’a passé avant 1992 ?

Est-il vrai qu’on ne peut pas perdre de points sur un permis datant d’avant 1992 ? Une question qui suscite la curiosité et parfois la confusion.

Un débat qui, loin d’être anodin, touche directement à la compréhension que nous avons du système de permis à points en France. À travers l’histoire de cette mesure législative, examinons son impact et les idées reçues qui persistent autour des permis obtenus avant l’entrée en vigueur de la loi.

Lire aussi :

L’origine du permis à points en France

La mise en place du permis à points en France résulte d’une démarche législative visant à renforcer la sécurité routière. La loi n° 89-469, promulguée le 10 juillet 1989 sous la présidence de François Mitterrand, a introduit ce système, effectif dès le 1er juillet 1992. Cette réforme, portée par Georges Sarre, secrétaire d’État aux Transports routiers et fluviaux de l’époque, a marqué un tournant significatif dans la politique de sécurité routière française. Dès lors, chaque titulaire du permis de conduire s’est vu attribuer un capital de points, initialement fixé à 12, ou à 6 pour les nouveaux conducteurs, avec la possibilité de voir ce capital réduit en cas d’infractions routières.

Insolite : Aucun panneau à Paris et la raison de cette absence est toute bête

Le cas des permis antérieurs à 1992

Une question fréquemment posée concerne le sort des permis délivrés avant l’application de cette loi. Contrairement à une croyance populaire, ces permis n’échappent pas au régime du permis à points. En effet, dès l’entrée en vigueur du dispositif, tous les permis alors valides ont été automatiquement intégrés au système à points, se voyant créditer du nombre de points prévu par la loi. Cette clarification met fin aux rumeurs et confirme que, quel que soit l’âge du permis, son détenteur est soumis aux mêmes règles de retrait de points en cas d’infraction.

Lire aussi  Une nouvelle vidéo époustouflante révèle la vue de Solar Orbiter sur la Terre, Mars et Vénus

Impact sur la sécurité routière

Le principal objectif du permis à points était de réduire le nombre d’accidents et de comportements dangereux sur la route en créant une conséquence directe et personnelle pour les conducteurs fautifs. Les statistiques montrent que cette mesure a eu un impact notable. En 2022, plus de 16 millions de points ont été retirés, principalement pour des excès de vitesse, illustrant ainsi l’effet dissuasif du système. La majorité des infractions entraînant un retrait de points concerne des comportements à risque élevé pour la sécurité de tous les usagers de la route.

La récupération de points

Le système permet également aux conducteurs de récupérer des points perdus, sous certaines conditions. Après une période sans infraction, il est possible de voir son capital de points restauré, une mesure qui encourage les comportements responsables. Plus de 5,6 millions de conducteurs ont ainsi retrouvé leur capital initial de 12 points, témoignant de l’efficacité de cette mesure incitative.

Mythes et réalités

Autour du permis à points circulent nombre de mythes et de malentendus, notamment concernant les permis antérieurs à 1992. Il est essentiel de démystifier ces idées reçues pour que chaque conducteur comprenne précisément les règles qui régissent son permis de conduire. Cette clarification est cruciale non seulement pour la compréhension individuelle mais aussi pour la sécurité collective.

Vers l’avenir

L’avenir de la sécurité routière en France passe par une évolution continue des politiques et des mesures en place. Le permis à points, en tant que dispositif central de cette politique, doit faire l’objet d’une évaluation et d’ajustements réguliers pour s’adapter aux nouveaux défis et comportements sur les routes. L’engagement de tous les acteurs, institutions, associations et conducteurs, est primordial pour poursuivre les progrès en matière de sécurité routière.

Ce panneau inconnu des français vous vaudra 135 € d’amende, le connaissez vous ?

Cet article explore la question souvent posée sur la validité du permis à points pour les permis obtenus avant 1992. À travers un éclairage historique et juridique, il démystifie la rumeur persistante selon laquelle ces permis seraient exempts de retrait de points. En soulignant l’impact positif du permis à points sur la sécurité routière et en abordant les possibilités de récupération des points perdus, cet article met en perspective l’importance du respect des règles de conduite pour la sécurité de tous.

Derniers Articles

5000€ par mois pour ce métier quasi sans diplôme et recherché absolument partout

La polyvalence du métier de plombier : Un acteur...

Agirc-Arcco : 600 € bonus sur votre retraite – Découvrez comment en profiter

La réforme des retraites complémentaires Agirc-Arrco, en vigueur depuis...

Newsletter

5000€ par mois pour ce métier quasi sans diplôme et recherché absolument partout

La polyvalence du métier de plombier : Un acteur...

Agirc-Arcco : 600 € bonus sur votre retraite – Découvrez comment en profiter

La réforme des retraites complémentaires Agirc-Arrco, en vigueur depuis...

Épargne : 100€ de plus par mois avec ce livret mal connu et plus rentable que le Livret A

Le Livret d'Épargne Populaire (LEP) a récemment bénéficié d'ajustements...
Guillaume Aigron
Guillaume Aigron
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

5000€ par mois pour ce métier quasi sans diplôme et recherché absolument partout

La polyvalence du métier de plombier : Un acteur clé dans le secteur du bâtiment Les plombiers jouent un rôle essentiel dans le secteur du...

France Travail : Les nouvelles conditions imposées vont faire très mal aux chômeurs, particulièrement les séniors

Le paysage de l’assurance-chômage en France se trouve à un carrefour critique, avec des changements significatifs en cours qui pourraient redéfinir les règles d’indemnisation...

Aides : Jusqu’à 45% du total pris en charge – Découvrez comment rénover votre maison/appartement à peu de frais grâce à l’État

Voici un guide complet des dispositifs auxquels vous pouvez prétendre pour rendre votre logement plus vert. La transition énergétique est plus que jamais au cœur...