Elon Musk présente le Tesla Bot, un spectaculaire robot humanoïde

La bombe d’Elon Musk lors de la Journée de l’IA a sans aucun doute été la présentation surprise du Tesla Bot, un robot humanoïde qui semble sortir d’un roman de science-fiction d’Isaac Asimov. Le constructeur de voitures électriques nous a en effet permis de voir un aperçu de son projet – un mannequin – pour montrer qu’il est tout à fait réel. Ils ont toutefois précisé qu’il était encore en phase de développement et qu’il n’était donc pas encore possible de le voir en mouvement.

Selon l’entreprise, le Tesla Bot visera à remplacer les humains dans les tâches “risquées, répétitives et ennuyeuses”. Non, ce n’est pas une blague. Il mesure 1,76 mètre et pèse 56 kilogrammes, des chiffres qui lui permettraient de déployer des mouvements efficaces pour accomplir ses activités. Au moins dans un premier temps, le Tesla Bot serait capable de transporter une charge utile de 20 kilogrammes maximum, et pourrait se déplacer à une vitesse maximale de 8 km/h. Pas mal pour un robot.

Watch Elon Musk announce Tesla Bot in 10 minutes

De toute évidence, le Tesla Bot sera équipé de multiples systèmes matériels et logiciels internes pour être efficace dans la vie quotidienne. Par exemple, ses mains peuvent se comporter comme des mains humaines pour saisir des objets. En outre, il dispose de 40 actionneurs électromécaniques, qui fonctionnent comme une sorte d’articulation pour faciliter ses mouvements.

Tesla Bot

Il est surprenant, bien sûr, que le poids de la Tesla Bot soit si “léger” par rapport à sa hauteur. Elon Musk précise que, pour y parvenir, ils utiliseront des matériaux légers, mais sans négliger la résistance et la durabilité.

Tesla Bot

Il faut savoir que le Tesla Bot aura un “cerveau” assez similaire à celui qui rend possible le pilotage automatique de ses voitures électriques. Croyez-le ou non, il intègre son propre ordinateur FSD (Full Self-Driving) et ses caméras pour la conduite autonome. Ces derniers sont situés dans la tête, c’est pourquoi vous pouvez voir un matériau transparent autour d’elle. En outre, un écran permettant d’afficher des informations prendra la place du visage.

Tesla Bot

La Tesla Bot, comme les voitures dotées du système de conduite assistée précité, s’appuie sur des réseaux neuronaux pour identifier les objets qui l’entourent et y réagir le plus naturellement possible. Il dispose même d’un système de simulation et d’un ensemble d’outils permettant un apprentissage permanent.

L’objectif de Tesla, selon Elon Musk, est d’avoir le premier prototype de la Tesla Bot prêt au cours de l’année 2022. En supposant, bien sûr, qu’aucun obstacle inattendu ne se présente en cours de route. Vous craignez que le robot Tesla ne mène la rébellion des machines et l’avènement de Skynet ? Détendez-vous, Musk nous assure que c’est un robot convivial. Nous espérons que cette déclaration ne l’a pas pris de I, Robot…