in

Ferrari lance sa propre compétition Esports

Ferrari a lancé son propre championnat Esports, le vainqueur d’une nouvelle compétition ouverte au public ayant la chance de rejoindre son académie de pilote de course sim.

La nouvelle série Ferrari Hublot Esports est destinée aux coureurs amateurs et professionnels et utilisera la plate-forme Assetto Corsa.

Une série d’événements, avec des pilotes utilisant une Ferrari 488 Challenge Evo exclusive, sont programmés tout au long de l’automne.

Tout citoyen européen âgé de plus de 18 ans peut participer à la compétition amateur. Les inscriptions débutent en août avec les premiers tours de qualification commençant en septembre.

Les principaux concurrents de cette étape seront emmenés aux prochaines manches en octobre, où il y aura une série d’événements qui incluront des coureurs professionnels invités par Ferrari.

Le pilote de Formule 1 Charles Leclerc sera également recruté pour aider à conseiller les concurrents au fur et à mesure de la progression de la série.

La finale aura lieu en novembre et le champion général se verra offrir la possibilité de rejoindre l’équipe Ferrari Driver Academy Hublot Esports pour 2021.

Nicola Boari, responsable de la diversification de la marque chez Ferrari, a déclaré que la décision de l’équipe italienne de créer un championnat était une étape logique après son entrée dans la série Esport de F1 en 2019.

« L’année dernière, nous avons commencé notre expérience dans le championnat F1 Esport, en le remportant, et je pense que c’était maintenant une étape naturelle pour entrer dans notre propre championnat sportif », a-t-il déclaré.

« C’est très similaire à ce que nous avons en réalité [with Ferrari’s own real-life series]. C’est donc une étape naturelle et, espérons-le, ne sera que la première d’une série plus longue.  »

Lire aussi  Justice League: The Snyder Cut aura environ cinq minutes de nouvelles images

Alors que les participants pour cette première année sont limités à l’Europe, Ferrari espère pouvoir l’ouvrir au monde entier la saison prochaine – ainsi que potentiellement organiser des tournois une fois que les restrictions relatives aux coronavirus seront assouplies.

« Je pense qu’il y a un énorme espace pour Ferrari pour développer son propre championnat », at-il ajouté.

« J’ai déjà dit que nous commençons par l’Europe, seulement cette année, mais nous prévoyons certainement d’élargir le champ d’application à l’avenir. Et je pense qu’un autre élément très important que nous espérons pouvoir mettre en œuvre lorsque le COVID sera parti, est pour avoir nos propres tournois avec des performances live.

« Cela va être quelque chose qui pour notre championnat pourrait être unique. »

Les détails de l’événement et l’inscription des personnes intéressées à participer sont disponibles sur www.ferrariesportsseries.gg.