in

Comment Kill Bill a aidé à façonner le film Mortal Kombat et sa violence classée R

Le prochain redémarrage cinématographique de Mortal Kombat espère donner une tournure sérieuse à la franchise de jeu emblématique. Fini la campiness de la Mortal Kombat des films des années 90, qui seront remplacés par une fête sanglante de brutalités sauvages et de morts terrifiantes. Malgré le bain de sang qui a jusqu’à présent figuré dans la bande-annonce du film, le réalisateur Simon McQuoid a révélé dans une récente interview qu’un effort avait été fait pour ne pas rendre le gore trop exagéré, dans lequel le producteur Bennett Walsh s’est avéré utile en s’appuyant sur son expériences avec Kill Bill.

« Bennett n’est pas quelqu’un qui passe beaucoup de temps à parler de lui-même, mais qui est vraiment, vraiment important pour ce film. Donc, Bennett a travaillé sur Kill Bill, et il connaît le sang et connaît les cotes d’écoute et des trucs comme ça, alors il était vraiment important et m’a vraiment aidé, ainsi que l’équipe, à calibrer là où nous devions être. Donc, oui, nous en avons beaucoup parlé, et stylistiquement, cela devait aussi se sentir bien. C’était beaucoup de discussions sur le sang. « 

 

La chose qui a fait Mortal Kombat se démarquer de la foule dans le secteur du jeu était son utilisation exagérée de la violence dans un jeu de combat. Au fil du temps, la série s’est vantée de dépasser ses propres cascades sanglantes à chaque nouveau jeu. Selon McQuoid, l’équipe derrière le film a dû réfléchir longuement et sérieusement à la part de l’exemple sanglant de la série à suivre avant que tout ne devienne trop.

« C’était quelque chose qui occupait pas mal de cerveaux parmi nous. Parce que nous ne voulions pas sous-en faire et nous ne voulions pas en faire trop. Donc, en faire trop signifie … Quand certaines choses dans le jeu, si vous avez essayé d’en faire une vraie version, le film ne serait pas diffusable. C’est juste le fait. Mais nous savions que nous voulions atteindre la ligne et ne pas la franchir, et c’était vraiment … Les discussions portaient sur cette. »

La vérité est qu’il y aura toujours Mortal Kombat les fans qui se plaindront que le film montre trop de sang, ou pas assez. Ce qui permettra au film de résister à l’épreuve du temps, c’est l’histoire au cœur de l’action et si la chimie entre les nombreux personnages de leurs nombreux scénarios se conjugue suffisamment bien pour lancer une nouvelle franchise cinématographique.

Réalisé par Simon McQuoid et produit par James Wan, Mortal Kombat met en vedette Lewis Tan comme Cole Young, Jessica McNamee comme Sonya Blade, Josh Lawson comme Kano, Tadanobu Asano comme Lord Raiden, Mehcad Brooks comme Jackson « Jax » Bridges, Ludi Lin comme Liu Kang, Chin Han comme Shang Tsung, Joe Taslim comme Bi- Han et Sub-Zero, Hiroyuki Sanada comme Hanzo Hasashi et Scorpion, Max Huang comme Kung Lao, Sisi Stringer comme Mileena, Matilda Kimber comme Emily Young et Laura Brent comme Allison Young. Le film arrive dans les salles et sur HBO Max le 23 avril.