Divertissement

John Constantine enquête sur le 1% dans Hellblazer: Rise and Fall


John Constantine enquête sur le 1% dans Hellblazer: Rise and Fall

Depuis plusieurs mois, John Constantine connaît un nouveau succès avec une série en cours se déroulant dans l’univers Sandman. Désormais, l’empreinte Black Label de DC se prépare à lancer une nouvelle mini-série en trois numéros présentant le personnage. L’éditeur vient d’annoncer que Hellblazer: Rise and Fall fera ses débuts plus tard cette année.

La dernière enquête surnaturelle de Constantine démarre avec un milliardaire tombant du ciel et s’empalant sur une flèche d’église. Comme si les circonstances de sa mort n’étaient pas déjà assez bizarres, il a été retrouvé avec des ailes d’ange fixées sur son dos. Bientôt, le nombre de corps augmente et John retrouve son amie d’enfance, Aisha Bukhari, maintenant détective, qui s’occupe de l’affaire. À sa grande surprise, il apprend que la vague de morts est en quelque sorte liée à son passé et à celui d’Aisha.

Rise and Fall vient de l’équipe créative de stars composée de l’écrivain Tom Taylor et de l’artiste Darick Robertson. Taylor écrit actuellement DCeased: Hope at World’s End et est également connu pour son travail sur la toute nouvelle série Wolverine de Marvel. Robertson, d’autre part, est surtout connu pour avoir co-créé The Boys avec Garth Ennis et Transmetropolitan avec Warren Ellis.

« C’est un livre très tordu », a déclaré Taylor dans un communiqué. « Mais, en fait, je veux donner aux gens exactement le John qu’ils ont vu auparavant. Je veux écrire le mec qui sort de l’ombre avec le sourire narquois, la cigarette allumée et toutes les réponses. Je veux une histoire de chocs, de tristesse et de triomphe face à une horreur totale. »

Taylor a ensuite expliqué pourquoi Constantine est le personnage parfait pour une histoire qui traite des conflits de classe.

«J’adore écrire des personnages qui disent la vérité au pouvoir», a ajouté Taylor. « John ne fait pas que dire la vérité au pouvoir, il en déchire un nouveau chaque fois qu’il en a l’occasion. Il n’est pas non plus votre héros parfait standard. Il fait beaucoup d’erreurs et les gens sur son orbite se blessent. Mais il y a un beau cœur qui bat dans ce salaud… il y a quelque chose de très cathartique dans la guerre de classe où la classe supérieure ne gagne pas chaque putain de bataille. « 

Hellblazer: Rise and Fall # 1 arrive dans les boutiques de bandes dessinées en septembre. Vous pouvez consulter la couverture du premier numéro et cinq pages d’illustrations ci-dessous, puis partager vos réflexions dans la section des commentaires!

Lecture recommandée: John Constantine, Hellblazer, vol. 1: Péchés originaux

Nous participons au programme d’Amazon Services LLC Associates, un programme de publicité d’affiliation conçu pour fournir un moyen de gagner des frais en établissant un lien vers Amazon.com et les sites affiliés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *