in

Android 12 facilitera l’utilisation d’applications tierces tout en garantissant que la sécurité du téléphone n’est pas compromise – Actualités technologiques, !

Lorsque Android 12 sortira l’année prochaine, Google facilitera l’utilisation d’applications tierces. Ce sera l’un des nombreux changements qui accompagnent la version mise à jour. Les utilisateurs pourront trouver et télécharger des applications à partir de magasins d’applications tiers avec une flexibilité accrue. La société affirme qu’elle veillera également à ce que la sécurité du téléphone ne soit pas compromise dans le processus.

Selon Google, ils ont reçu des commentaires de certains développeurs sur la façon dont ils peuvent améliorer encore «l’expérience utilisateur pour l’installation d’un autre magasin d’applications sur leur appareil».

«En réponse à ces commentaires, nous apporterons des modifications à Android 12 [to be released next year’s] pour que les utilisateurs puissent encore plus facilement utiliser d’autres boutiques d’applications sur leurs appareils tout en veillant à ne pas compromettre les mesures de sécurité mises en place par Android », a déclaré Google.

Image représentative.

D’autres magasins d’applications sont autorisés par Google à fonctionner actuellement. Chaque magasin a des conditions commerciales différentes en ce qui concerne sa part des bénéfices provenant des ventes d’applications et des achats intégrés (IAP). Ces conditions sont la raison pour laquelle Fortnite est disponible sur l’App Store d’Epic et les Galaxy Apps de Samsung, mais pas sur le Play Store de Google. Cela a été suivi d’un poursuite intentée par Epic Games contre Apple et Google.

Maintenant, Epic, Spotify et certains développeurs ont lancé “Coalition pour l’équité des applications»Qui va à l’encontre des frais de 30% sur les ventes facturés par l’App Store d’Apple. Le groupe n’a pas encore parlé contre Google.

Il y a également des changements concernant les conditions commerciales dans le hangar. À compter du 30 septembre 2021, tous les achats via l’application doivent passer par le système de facturation Google Play. Cette règle existe et selon le géant de la technologie, la plupart des développeurs utilisent déjà le système de facturation Play.

Il y a aussi la réduction de 30% du prix que Google prend aux développeurs. Mais l’entreprise appelle cela les «frais de service» sur les FAI.