in

Le vaccin russe ne fait pas partie de la liste de l’OMS des neuf candidats COVID-19 à des stades avancés de test

Un conseiller principal a déclaré qu’ils discutaient avec la Russie pour obtenir plus d’informations sur le vaccin, les essais, quelles sont les prochaines étapes.

L’Organisation mondiale de la santé affirme que le vaccin approuvé par la Russie cette semaine ne fait pas partie des neuf qu’elle considère comme étant aux stades avancés des tests.

L’OMS et ses partenaires ont inclus neuf vaccins expérimentaux contre le COVID-19 dans un mécanisme d’investissement auquel elle encourage les pays à adhérer, connu sous le nom de centre Covax. L’initiative permet aux pays d’investir dans plusieurs vaccins pour obtenir un accès précoce, tout en fournissant théoriquement un financement aux pays en développement.

«Nous ne disposons pas à ce stade d’informations suffisantes pour porter un jugement» sur le vaccin russe, a déclaré le Dr Bruce Aylward, conseiller principal du directeur général de l’OMS.

«Nous sommes actuellement en conversation avec la Russie pour obtenir des informations supplémentaires afin de comprendre le statut de ce produit, les essais qui ont été entrepris et quelles pourraient être les prochaines étapes.»

Cette semaine, le président Vladimir Poutine a annoncé que la Russie avait approuvé un vaccin contre le coronavirus qui n’avait pas encore terminé les essais avancés chez l’homme et a affirmé, sans preuves, que la vaccination protège les personnes pendant jusqu’à deux ans.