in

Piège de Cristal : Comment le premier Die Hard de Bruce Willis est devenu un film de Noël

Le réalisateur John McTiernan explique pourquoi la première aventure de John McClane sur grand écran a eu lieu à Noël

La plupart des fans et des critiques conviennent que Piège de Crystal est l’un des films d’action les plus influents et les plus grands jamais produits par Hollywood. Mais une partie du fandom jurera également que c’est l’un des meilleurs films de Noël de tous les temps.

La question de savoir si le premier film de la saga Die Hard peut être considéré comme un film de Noël a conduit à de nombreux débats animés en ligne. Désormais, le réalisateur du film John McTiernan a offert son expertise sur le sujet. Dans une vidéo pour AFI, il a révélé comment le concept de base original de Die Hard était très différent de ce que le film a fini par devenir.

« Joel Silver m’a envoyé le scénario trois, quatre fois. Et c’était à propos de ces horribles terroristes de gauche qui entrent dans le genre de Valhalla du capitalisme, Los Angeles, et ils apportent leurs armes et leurs mauvaises manières et ils tirent sur des gens juste pour célébrer Noël, des gens terribles, horribles. Et c’était vraiment à propos du visage sévère de l’autorité intervenant pour remettre les choses en ordre, vous savez ? Et je n’arrêtais pas de dire à Joel, je ne veux pas faire ça. »

John McTiernan voulait que le film aille dans une direction différente et moins brutale, et il a proposé un plan pour insuffler au scénario l’esprit de Noël, en s’inspirant de La vie est belle, en particulier la séquence du film « Pottersville » où « le banquier maléfique arrive à faire ce qu’il veut dans la communauté sans que George, Jimmy Stewart, n’arrive à l’arrêter ».

« Je suis allé voir Joël. Et j’ai dit : « D’accord, si vous voulez que je fasse ce film de terroristes, je veux le faire où le héros de la première scène, quand le chauffeur de limousine s’excuse de n’avoir jamais été dans une limousine auparavant. Le héros dit que c’est bon. Je n’ai jamais été dans une limousine avant. D’accord, le héros de la classe ouvrière. Et Joel a compris ce que je voulais dire. Et il a dit, OK. Et donc nous avons commencé à travailler dessus…. Et en fait, tout le monde, en venant travailler sur le film a commencé à avoir, comme je l’ai dit, cette idée de ce film comme un évadé. Et il y avait une joie dans ce film. Parce que nous l’étions, nous avons changé le contenu. Et c’est ainsi que Die Hard est devenu, nous n’avions pas prévu que ce soit un film de Noël, mais la joie qui en a découlé est ce qui en a fait un film de Noël. Et c’est vraiment le mieux que je puisse vous dire à ce sujet. »

Et voila. Tout le monde a un peu raison finalement qu’il réponde oui ou non à la question « Est-ce que Piège de Crystal est un film de Noël ? ». Le film n’était pas censé à l’origine être un film de Noël, mais insuffler aux personnages et aux situations l’esprit de la saison a contribué à rendre l’histoire meilleure et plus joyeuse. Au lieu d’avoir une énième copie de L’Inspecteur Harry, John McTiernan et son équipe ont donné au public l’un des films d’action les plus chaleureux jamais réalisés et ont ajouté un peu plus de variété au genre des films de Noël.