Les fans de Netflix ne sont pas tendres avec “Obliterated” qui se rate complètement et déçoit

Les fans de Netflix ne sont pas tendres avec

“Obliterated” de Netflix : Une satire d’action à Las Vegas manquant de finesse

“Obliterated”, la dernière série satirique d’action de Netflix, se déroulant à Las Vegas, a suscité des critiques mitigées. Malgré une tentative d’offrir un commentaire humoristique sur la culture des drogues et de l’alcool, ainsi que sur les diverses factions de la communauté du renseignement américain, la série est décrite comme un mélange déroutant et presque impossible à regarder.

Lire aussi :

Un scénario prometteur mais mal exécuté

La série s’ouvre sur une équipe d’élite des forces spéciales sur le point de terminer une mission de six mois visant à désamorcer une bombe russe et sauver la ville. Cependant, malgré une prémisse intéressante, “Obliterated” se perd dans un chaos narratif, échouant à fournir une satire intelligente et engageante.

Personnages stéréotypés et développement limité

Le casting de “Obliterated” comprend des personnages tels que le SEAL Chad McKnight, la CIA Agent Ava Winters et d’autres membres de l’équipe des forces spéciales. Cependant, la série tombe dans la caricature, avec des personnages peu développés et des stéréotypes évidents, réduisant la profondeur et l’intérêt de l’histoire.

Humour lourd et manque de subtilité

“Obliterated” tente de mélanger des scènes d’action avec de l’humour, mais les blagues lourdes et le recours fréquent à des gags visuels grossiers rendent la série plus offensante qu’amusante. Les tentatives de satire s’avèrent superficielles, manquant de la finesse nécessaire pour réussir dans ce genre.

Lire aussi  Le directeur de Tchernobyl, Johan Renck, dirigera le dernier pilote américain pour HBO

Un potentiel non réalisé et un rythme lent

La série aurait pu bénéficier d’une structure plus serrée, avec des épisodes plus courts pour maintenir un rythme rapide. Malheureusement, les longs épisodes et l’absence de moments vraiment hilarants rendent “Obliterated” fastidieuse et épuisante à suivre.

Bilan : une expérience décevante

En fin de compte, “Obliterated” ne parvient pas à être la satire trépidante et divertissante qu’elle ambitionnait d’être. Le spectateur reste avec une impression de confusion et de déception, la série ayant échoué à exploiter pleinement son concept ambitieux.

Netflix se lance dans le jeu vidéo avec Grand Theft Auto sur mobile !

Résumé :

  • Scénario prometteur, exécution faible : “Obliterated” commence avec une intrigue intrigante qui se perd rapidement dans le chaos.
  • Personnages stéréotypés : La série souffre de personnages peu développés et de stéréotypes.
  • Humour lourd : Les tentatives d’humour dans “Obliterated” manquent de subtilité et inclinent vers l’offensif.
  • Potentiel non réalisé : La série échoue à maintenir un rythme soutenu et à livrer une satire convaincante.
  • Expérience globalement décevante : Malgré son potentiel, “Obliterated” s’avère être une expérience décevante pour les téléspectateurs.