Malheureusement pour vous cet accord entre Google et Netflix n’a pas abouti

Négociations entre Google et Netflix

En 2017, Google a proposé à Netflix un tarif réduit spécial de 10 % sur les paiements in-app sur Android, une offre exceptionnelle par rapport aux conditions habituelles du marché. Cette révélation provient de documents et témoignages présentés lors du procès Epic contre Google. À l’époque, Netflix payait déjà Google 15 % pour permettre les abonnements via son application sur Android, une réduction par rapport à la norme de 30 % habituellement appliquée. Cependant, Netflix avait autrefois la possibilité d’offrir son propre mode de paiement, avec des frais s’élevant à environ 3 %. Google a finalement supprimé cette option, mais avant cela, il a tenté de persuader Netflix de passer volontairement à Google Play Billing (GPB) avec ce taux spécial de 10 %, plutôt que de risquer de perdre tous ces revenus.

Lire aussi :

Le refus de Netflix et les implications

Netflix a refusé l’offre de Google. Actuellement, Netflix ne paie plus rien à Google pour sa distribution via Google Play, dirigeant plutôt les utilisateurs qui téléchargent l’application vers un navigateur mobile pour s’abonner et payer. Cette décision est en partie due à des prévisions indiquant que Netflix pourrait perdre de l’argent même avec un taux de 10 %. Un document interne de Netflix mentionne qu’en supposant que tous les abonnements Android in-app passent par GPB, Netflix perdrait environ 250 millions de dollars sur un an d’abonnements, même en tenant compte de l’augmentation incrémentielle. Netflix a estimé que le système de paiement de Google ne serait pas plus performant, voire moins, que son propre système.

Lire aussi  Halo: The Master Chief Collection obtient une mise à niveau gratuite pour Xbox Series X / S une semaine après le lancement de la console

La politique de tarification de Google

Cette situation met en lumière la politique de tarification flexible de Google pour les développeurs sur sa plateforme Play Store. Un porte-parole de Google, Dan Jackson, a refusé de commenter spécifiquement l’offre faite à Netflix, mais a suggéré qu’il est normal pour Google de proposer différents tarifs aux différents développeurs, en prenant en compte les besoins variés de son écosystème de développeurs ou les économies des différentes industries. Google a introduit en 2021 son programme Play Media Experience, après le procès intenté par Epic, proposant des tarifs où les applications offrant de la vidéo, de la musique, des livres et des applications peuvent payer aussi peu que 10 %.

Comparaisons avec d’autres géants technologiques

Alors que Netflix a décliné l’offre spéciale de Google, il est intéressant de noter qu’elle avait accepté un accord similaire avec Apple. Netflix avait un « arrangement unique » avec Apple, partageant seulement 15 % de ses revenus sur iOS, la moitié du taux standard d’Apple, selon un email dévoilé lors du procès Epic contre Apple. Les termes exacts du « traitement spécial » de Spotify avec Google n’ont pas été révélés publiquement lors du procès. Ces négociations soulignent la dynamique complexe et en constante évolution entre les grandes entreprises technologiques et les fournisseurs de contenu numérique.

Les négociations entre Google et Netflix révèlent les stratégies variées et les efforts de personnalisation dans les relations entre les grandes plateformes technologiques et les fournisseurs de contenu. Malgré des offres attractives, la décision de Netflix de ne pas adhérer aux termes de Google souligne son indépendance et sa prudence financière.

Lire aussi  Enola Holmes 2 arrive sur Netflix avec Millie Bobby Brown et Henry Cavill

Derniers Articles

Ce billet de 5 euros vaut 5000 €, voilà les signes que vous devez regarder immédiatement

Découverte exceptionnelle : Ces billets de banque aux numéros...

Impôts 2024 : Voici les gros changements que vous ne devez surtout pas oublier sous peine d’amende

La campagne de déclaration des revenus pour l'année 2024...

Dédommagement retards RER : Urgent ! Après cette date impossible de demander votre remboursement

Depuis le début d'avril, les usagers des lignes de...

Newsletter

Ce billet de 5 euros vaut 5000 €, voilà les signes que vous devez regarder immédiatement

Découverte exceptionnelle : Ces billets de banque aux numéros...

Impôts 2024 : Voici les gros changements que vous ne devez surtout pas oublier sous peine d’amende

La campagne de déclaration des revenus pour l'année 2024...

Dédommagement retards RER : Urgent ! Après cette date impossible de demander votre remboursement

Depuis le début d'avril, les usagers des lignes de...

Retraités : Découvrez 3 aides exonérées d’impôts, voilà comment en profiter

Chaque printemps marque le début de la période de...
Guillaume Aigron
Guillaume Aigron
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

Ce billet de 5 euros vaut 5000 €, voilà les signes que vous devez regarder immédiatement

Découverte exceptionnelle : Ces billets de banque aux numéros de série uniques Imaginez découvrir dans votre portefeuille un billet de banque qui pourrait valoir jusqu'à...

Impôts 2024 : Voici les gros changements que vous ne devez surtout pas oublier sous peine d’amende

La campagne de déclaration des revenus pour l'année 2024 a officiellement démarré ce jeudi, marquant le début d'une période cruciale pour les contribuables français....

Dédommagement retards RER : Urgent ! Après cette date impossible de demander votre remboursement

Depuis le début d'avril, les usagers des lignes de RER les moins ponctuelles en Île-de-France ont eu l'occasion de demander un remboursement grâce à...