in

Paramount aurait développé un film dérivé de Megatron

Après Michael Bay Transformers: le côté sombre de la lune et L’âge d’extinction Tous deux ont franchi le seuil du milliard de dollars au box-office, Paramount a doublé son intention de lancer tout un univers partagé autour des Autobots et des Decepticons en créant une rédactions chargée d’élargir la mythologie.

Dirigé par Akiva Goldsman, la liste des talents comprenait Christina Hodson, L’homme fourmiAndrew Barrer et Gabriel Ferrarri, Buffy contre les vampires ancien Steven S. DeKnight, Les morts qui marchent co-créateur Robert Kirkman, Homme de fer les scribes Art Marcum et Matt Holloway, L’incroyable Spider-Man 2Jeff Pinkner de Marvel, Zak Penn régulier de Marvel et Faucon noir vers le basde Ken Nolan, tandis que Genève Robertson-Dworet continuerait à écrire Capitaine Marvel.

L’expérience a finalement été abandonnée après avoir produit seulement deux films, avec Nolan écrivant Le dernier chevalier et script Hodson Bourdon, rendant le montage coûteux de ces écrivains bien connus inutile à long terme. Cependant, il y a encore une fois plusieurs Transformateurs projets en cours, et l’initié Daniel Richtman affirme qu’une spin-off de Megatron en fait partie.

Bien qu’il ne donne pas plus de détails, nous savons que Credo IISteven J. Caple dirige le prochain redémarrage de la chronologie principale, tandis que James Vanderbilt a été embauché pour s’adapter Beast Wars. Il y a aussi un film d’animation provenant de Histoire de jouets 4 réalisateur Josh Cooley, ainsi que le Bourdon suite qui serait toujours en développement actif.

Megatron est peut-être un méchant emblématique, mais il reste à voir si le chef des Decepticons est capable de transporter un Transformateurs film à lui seul, surtout quand ses motivations sont basées sur l’esclavage et la destruction. Il n’est pas le personnage le plus complexe et ne fonctionne pas aussi bien quand il n’y a pas d’Optimus Prime qui s’oppose à lui, mais j’espère que Paramount pourra proposer un angle intéressant pour le projet qui en vaut la peine.