in

Les 10 pires performances de chant dans les films, selon Looper

 

Des comédies musicales ! Qu’on les aime ou qu’on les déteste, tout le monde est d’accord sur un point : il est utile que les acteurs sachent chanter une note.

Vous trouverez ci-dessous une liste, publiée par LOOPER, de quelques-unes des ratées. Attention, c’est l’avis de plusieurs personnes, donc les textes sont subjectifs !

Pierce Brosnan dans Mamma Mia! (2008)
De toute évidence, l’ancien interprète de Bond n’avait pas eu le temps de travailler sur ses compétences vocales. Brosnan avait la grâce d’un marteau-piqueur et la chanson SOS est devenue un SOS spécialement pour l’oreille du spectateur.

Will Smith dans Aladdin (2019)
Le rap est clairement très différent du chant réel. Smith a donné à l’interprétation de Genie sa propre tournure et ce n’était certainement pas son jeu, mais la magie du compositeur Alan Menken était trop un défi pour sa voix (bien qu’énergique).

Gerard Butler dans Le Fantôme de l’Opéra (2004)
Butler a joué le protagoniste comme il se doit, un homme défiguré avec une voix d’opéra comme un rossignol, mais à la fin s’est avéré être tout le contraire. Il a crié, a fait bâillonner le public et ressemblait plus à un chat hurlant.

John Travolta dans Hairspray (2007)
Le portrait d’Edna Turnblad, une femme à l’humour et à la voix distinctifs, était un défi pour Travolta. Et bien qu’il n’ait pas mal interprété, sa voix était considérée comme trop mince et manquait de plaisir et de puissance dans sa performance.

Johnny Depp dans Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007)
Depp sait vraiment chanter. Le problème pour beaucoup était que son interprétation sinistre et effrayante à la limite d’une rock star de l’opéra par ailleurs explosif, ainsi que son jeu dramatique abattu, se sont avérés être un mauvais match.

Cameron Diaz dans Annie (2014)
La dernière chose que nous avons vu la blonde faire sur le grand écran jusqu’à présent. À la fois dans le rôle et dans les chansons, Diaz n’a pas été en mesure de convaincre le spectateur en tant que mère adoptive cruelle Miss Hannigan. Le plus, vous l’avez rapidement détestée (comme il se doit).

Emma Watson dans Beauty And The Beast (2017)
Les studios sont souvent confrontés à un dilemme lors de la traduction d’une comédie musicale au grand écran. Il doit s’agir d’une grande histoire musicale dans laquelle tout le monde chante, mais ils veulent aussi qu’un grand nom puisse la vendre dans le monde entier. Alors est venu le britannique Watson, une bonne actrice et une tres belle femme, pour remplir le rôle de Belle. Mais dès les premières notes, sa performance vocale n’est tout simplement pas bonne.

Rebel Wilson dans Cats (2019)
Oui, tout ce film a été un grand désastre et vous pouvez littéralement trébucher dessus. Il est presque injuste de distinguer une personne, car l’ensemble du casting était chat-a-strophique, mais le mérite en revient à Wilson, car en plus d’une horrible création CGI, elle avait la voix d’une souris grinçante.

Seth Rogen dans Le Roi lion (2019)
La voix de l’adversaire Billy Eichner (Timon) semblait étonnamment charmante, mais en tant que Pumba, Rogen était incapable de fournir une valeur de soutien. C’était trop souvent décalé et hors du terrain, et les pets du sanglier étaient encore plus rythmés.

Russell Crowe dans Les Misérables (2012)
Le film qui hante Crowe depuis des années, grâce à sa voix monotone en plein essor qui n’ajoutait aucune émotion à l’intrigue tragique familière. Le seul qui s’est senti misérable par la suite était à nouveau le spectateur.

No tags for this post.