in

Tous les magasins Apple américains sont ouverts pour la première fois depuis près d’un an

Pour la première fois en quelques jours à peine d’un an, tous les points de vente Apple Store aux États-Unis sont ouverts cette semaine, rapporte 9to5Mac.

Apple a d’abord fermé tous les points de vente en dehors de la Chine le 13 mars 2020 en réponse à la pandémie COVID-19. La société avait initialement prévu de rouvrir ses magasins d’ici la fin du mois, mais l’histoire avait d’autres plans.

Apple a périodiquement rouvert et refermé certains emplacements aux États-Unis et ailleurs en fonction des niveaux de cas locaux et des directives du gouvernement – par exemple, une poussée majeure a été tentée pour rouvrir le 31 mai alors que la propagation du virus ralentissait à la suite de mesures de verrouillage. Mais c’était avant que les cas de COVID ne recommencent à augmenter fortement. Les derniers sites à rouvrir aux États-Unis cette semaine étaient situés au Texas.

Cela dit, tous les Apple Store n’offrent pas la même expérience à mi-pandémie. Lors de précédentes poussées de réouverture, Apple a ouvert certains magasins avec des règles strictes telles que les contrôles de température, les achats sur rendez-vous uniquement et les options de ramassage en bordure de rue.

En fonction de l’emplacement et d’autres facteurs, chaque Apple Store conserve tout ou partie des restrictions ci-dessus. Apple exploite toujours un site Web sur lequel les clients potentiels peuvent se rendre pour vérifier le processus pour un emplacement spécifique.

Au-delà des États-Unis, 14 Apple Store restent fermés dans le monde en raison de la pandémie, selon CNBC, dont deux au Brésil et 12 en France.

Apple considère depuis longtemps l’expérience de vente au détail comme faisant partie de l’expérience produit Apple; les dirigeants ont parlé non seulement d’intégrer les logiciels et le matériel, mais également d’inclure le commerce de détail et les services dans cette intégration. Mais l’année dernière a été tumultueuse pour les Apple Store, c’est le moins qu’on puisse dire.

La pandémie n’a pas été le seul facteur qui a eu un impact négatif sur les magasins. Des émeutes au milieu des manifestations pour la justice raciale l’année dernière ont entraîné des dommages et des vols dans certains magasins du pays, et des catastrophes naturelles comme les incendies de forêt en Californie et la tempête hivernale au Texas ont encore frappé des endroits spécifiques.

Malgré tout cela, les ventes d’Apple ont été fortes au cours de la dernière année. Il est peut-être impossible de dire à quel point les fermetures de magasins ont affecté ces chiffres; Le PDG Tim Cook a récemment suggéré que les vacances à succès d’Apple auraient pu être encore plus importantes si la vente au détail physique avait été une plus grande partie de l’histoire.