Actualités

The 100 Saison 7 Episode 14 Review: Une sorte de retour aux sources

En tant qu’homme de science, de longévité et de philosophie, Gabriel tenait les autres à rendre des comptes, que ce soit Sanctum et ses premiers, Cadogan et ses fanfaronnades, ou même certains de nos héros pour la façon dont ils étaient devenus blasés. Comme un autre nouveau personnage, Jordan, son lien avec ses proches et sa culture était une force, et le rendait ridiculement clair quand il parlait d’un endroit réel et qu’ils étaient simplement flamboyants, comme quand il partageait l’histoire de sa grand-mère ayant son eau. arrête avec Cadogan.

Je regretterai à la fois le personnage et l’acteur qui l’ont énormément représenté. Alors que Gabriel était un homme honorable et un combattant qui voulait absolument se balancer pour protéger quelqu’un d’autre, ce n’est pas génial de voir deux hommes de couleur mourir en deux épisodes d’affilée. Cet épisode comprenait une mention habile de Lincoln qui sert néanmoins à rappeler comment Le 100 traite les hommes de couleur – à l’écran et hors tension. C’est certainement le moment de la saison et de la série où les personnages tomberont comme des mouches, mais surtout dans une émission avec un dossier irrégulier qui prétend faire mieux, cela vaut la peine de le noter.

Un problème majeur enlève à ce qui pourrait autrement être un épisode fort: comment n’ont-ils même pas pris la peine de faire tout genre de plan pour le fait que quelqu’un d’invisible était parmi eux? À aucun moment ils n’ont essayé de communiquer furtivement, de le couvrir de poussière ou de sable, de verrouiller le mouvement, etc. Cela prend ce qui devrait être un épisode tendu et passionnant et le transforme en quelque chose de moins cher, puisque les écrivains ne se sont pas donné la peine de traverser tout t’s, laissant le public avec la distraction du headcratcher. Cela semble particulièrement ridicule car après avoir affronté des ennemis invisibles dans les épisodes précédents.

Il y a ici une grande question que personne n’a posée ou ne semble vouloir se poser: comment est-ce possible? Comment la terre va-t-elle bien? Sont-ils à un moment différent de son histoire? Que se passe-t-il et pourquoi aucun des personnages ne semble s’en soucier, même Gabriel, qui toujours se soucie de ça?

La relation entre Hope et Jordan est assez agréable, et le charme des acteurs parvient à la faire fonctionner malgré le fait qu’il est évident que les deux seules personnes de cette tranche d’âge se réunissent, les expéditeurs de Becho soient damnés. L’interaction entre Echo et Niylah était bien plus intéressante, et franchement toute l’ambiance de Niylah. Niylah a traversé beaucoup de choses dans le bunker également, bien que cela ait été beaucoup moins examiné jusqu’à présent, et même si elle se buvait dans la stupeur à ses souvenirs, personne ne semblait vraiment intéressé à lui en parler. Echo, quant à lui, s’est finalement ouverte sur sa véritable identité, peut-être uniquement parce qu’elle parlait à quelqu’un de tellement ivre qu’elle pouvait prétendre que Niylah ne se souviendrait pas du lendemain. Mais ce n’est pas un hasard s’ils étaient des partenaires de scène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *