Webtoon coréen transformé en série sur Netflix venez chasser les démons

Les démons existent et sont parmi nous. Si de nombreux films et séries le prétendent, vont-ils jusqu’à prétendre que des vendeurs de nouilles seraient le remède le plus efficace pour les vaincre ? Non. Il faut tout le talent des coréens pour y croire. Pour le prouver, Demons’Catchers s’invite dans vos soirées sur depuis le 31 janvier dernier.

The Uncanny Counter | Official Trailer | [ENG SUB]

C’est quoi Demon’s Catchers ?

Parlons-nous d’une variante de Buffy contre les vampires ou encore des sœurs sorcières de Charmed ? Pas de sauce américaine ici, mais des nouilles coréennes, si vous nous permettez cette mise en bouche culinaire.

Amazing Rumor est un webtoon ; c’est-à-dire une BD publiée en ligne qui a connu un vif succès en Corée du Sud. L’auteur et dessinateur Jang Li ne peut que s’en féliciter. Après avoir tiré une rémunération grâce à son histoire et ses dessins (la parution hebdomadaire s’échange pour moins cher qu’un traditionnel ; ce qui explique leur succès), on lui a ensuite proposé d’en faire une série.

La première saison est d’ores et déjà sur Netflix et le concept peut séduire. Arrêtons là le suspense même si les différents éléments contenus déjà dans ces lignes vous auront donné une idée de la trame de la série.

Travaillant en journée dans un magasin où ils vendent des nouilles, une bande de 4 copains se transforme en tueurs de démons, quand vient la nuit. Ces derniers sont sortis de l’au-delà (les fripons) pour essayer de gagner l’immortalité. Pour ce faire, ils prennent possession du corps de personnes ayant une appétence pour le mal et le meurtre. A chaque victime tuée, les démons gagnent en puissance en mangeant psychiquement parlant l’esprit des différentes victimes. Cela donne envie, non ?

Les personnages sont cocasses et un peu atypiques ; comme c’est souvent le cas, dans les productions coréennes.

Le jeune public devrait là aussi trouver son bonheur, car la série évoque notamment la transformation d’un jeune timide et harcelé qui, la nuit, sauve le monde de toutes les manières possibles. Ah, la confiance en soi, quand même, il n’y a que cela de vrai pour réaliser des prouesses.

Ajoutez à cela beaucoup de scènes émouvantes, une pincée de romance, des situations dramatiques qui vont crescendo pour vous maintenir en alerte constante, secouez et vous obtenez la parfaite équation pour rendre une série totalement addictive.

Le public adulte pourrait se laisser embarquer par ces héros qui oscillent entre enfance et violence adulte, pour faire régner la justice.

Plaire à différents publics ; voilà sans doute une des raisons qui a poussé Netlflix à vouloir la mettre dans son catalogue. La plateforme n’est d’ailleurs pas à son galop d’essai, vis-à-vis des productions coréennes, à l’instar de Kingdom avec ses zombies, qui a été apprécié par bon nombre de spectateurs.

Au niveau de l’interprétation, les jeunes acteurs choisis sont bourrés de talent et cela donne un
résultat assez agréable mélangeant l’humour et un univers donc fantastique.
Netflix s’attend apparemment à ce que la série fonctionne auprès du public et la saison 2 est déjà
commandée pour ne pas laisser les (futurs) fans, en manque, trop longtemps.

No tags for this post.