BTK: Chasing a Serial Killer Review – Un psychopathe auto-agrandissant obtient son souhait

BTK n’a pas seulement infligé une brutalité atroce à ses victimes, il a tourmenté la police. Rader a joué avec les autorités, en commençant par cacher une lettre de confession à la bibliothèque publique de Wichita en octobre. Le tueur en série en herbe a appelé le Wichita Eagle et leur a dit où chercher. Dans la lettre, il a même proposé plusieurs surnoms impressionnants et mémorables pour lui-même. BTK signifie «liez-les, torturez-les, tuez-les». La spéciale montre clairement à quel point les flics enquêtaient méthodiquement, mais le drame vient de la propre impatience du tueur. Il écrit des lettres, des poèmes, dessine des images, explique comment le facteur X est un élément surnaturel et nomme même Kathryn Bright, Shirley Vian et Nancy Fox.

BTK: Chasing a Serial Killer continue le dilemme de l’application de la loi pendant l’intervalle de 12 ans dans les meurtres: si BTK était mort, en prison, en dehors de la ville ou sur la route. Nous obtenons une explication laconique d’un cas froid, comment dans des cas de cette ampleur, ils ne sont jamais vraiment clos, juste oubliés. Ce qui nous ramène dans le drame central. BTK ne voulait pas être oublié, et quand il voit un “Qu’est-il arrivé?” article dans les médias locaux, il décide de répondre à la question.

Le documentaire capture habilement l’escalade et la vantardise du dessin à la photographie. BTK a posé Marine Hedge, une victime de 53 ans, dans des positions de servitude à l’église Christ Lutheran Church, des semaines après l’avoir tuée, avant de jeter son corps dans un fossé. Il existe des exemples similaires de sa présentation macabre, et BTK: Chasing a Serial Killer présente le portefeuille du tueur de manière experte. La frénésie du BTK Killer se termine par le meurtre de Dolores E. Davis, qui a été retrouvée en février 1991.

Lire aussi  Voici les détails de la nouvelle bande-annonce de la série Cursed et des photos de la série !!

Le documentaire transforme cela en une procédure policière après que BTK se soit lancé dans une frénésie d’écriture de lettres, il en a même enregistré une sur un panneau d’arrêt. Le spécial note que c’est là que BTK fait son erreur, en truquant une adresse de retour. Mais ce critique voit une autre occasion manquée. BTK a-t-il léché les timbres? Il s’agit de l’un des cas qui couvrent l’ère de la lutte contre la criminalité avant et après l’analyse ADN. Le tueur a éjaculé sur les scènes de meurtre de ses premiers meurtres, mais cela n’équivaut pas à des preuves utilisables. Le documentaire explique comment les tests ADN en étaient aux premiers stades, un flic dit que pour obtenir un échantillon, il fallait ruiner de nombreuses preuves.

Les flics vont dans une direction différente. Ils attirent des centaines de suspects potentiels pour voir s’ils pourraient obtenir un match pour le meurtre nouvellement admis de Vicki Wegerle en 1986. Le troisième volet est essentiellement une comparaison par inadvertance entre l’organisation de la police et la négligence de BTK. Une fois que tout le filet a fusionné, la première chose que les flics réalisent est que BTK n’est pas tout à fait le cerveau qu’ils pensaient qu’il était. Il écrit un poème menaçant l’enquêteur principal, le lieutenant Ken Landwehr, devenu le visage du groupe de travail BTK, ainsi qu’une fausse autobiographie. L’une des choses que le méchant insaisissable a laissé était un aperçu d’un livre proposé intitulé «L’histoire de BTK». Il s’ouvre sur le chapitre «Un tueur en série est né».

Lire aussi  Le réalisateur de Constantine dit qu'ils filmeraient une suite demain
  • Jason Moss The Last Victim: A True-Life Journey Into The Mind Of The Serial Killer
    Binding : Gebundene Ausgabe, Edition : 1st Edition, Publisher's review copy with letter loosely inserted., Label : Grand Central Publishing, Publisher : Grand Central Publishing, NumberOfItems : 1, PackageQuantity : 1, medium : Gebundene Ausgabe, numberOfPages : 304, publicationDate : 1999-04-01, authors : Jason Moss, Jeffrey Kottler, languages : english, ISBN : 0446523402