La bande-annonce de Death on the Nile montre Gal Gadot en Egypte

«La romance du désert a le pouvoir de séduire», entend-on dans le premier Mort sur le Nil bande annonce. Ainsi, le réalisateur Kenneth Branagh poursuit son obsession amoureuse pour l’écrivain mystère Agatha Christie, rassemblant autant de puissance de star que son adaptation de 2017 de Meurtre sur l’Orient Express. Le premier plan s’attarde sur les pyramides baignées de soleil et les pharaons ensevelis avec un délice fétichiste. Gal Gadot et Armie Hammer font également une gravure lente dans l’objectif de la caméra. Ce sont des coups de feu, et le Mort du Nil la date de sortie, le 23 octobre, apporte un soulagement bienvenu mais laisse toujours des questions.

Le mystère des studios du 20e siècle a été filmé en Angleterre et en Égypte juste avant la pandémie de coronavirus, et la sortie en sera aux premières phases de la réouverture des salles dans le monde. Travaillant à partir d’un scénario de Michael Green, qui a également adapté Meurtre sur l’Orient Express, Branagh pourra-t-il reconstituer la magie de son premier projet Christie? Avec un casting de stars qui comprenait Johnny Depp, Penelope Cruz, Michelle Pfeiffer, Daisy Ridley, Judi Dench, Willem Dafoe et Derek Jacobi, son premier voyage à bord d’un véhicule Christie a été réalisé pour 55 millions de dollars et rapporté 352 millions de dollars.

En plus d’être derrière la caméra, Branagh est de retour en tant que détective belge Hercule Poirot, et une fois de plus, il fait un lent contre-la-montre, cette fois dans des eaux périlleuses. Non seulement il doit traverser des ponts meurtriers, mais il doit également contourner un triangle amoureux mortel pendant ses vacances à bord du Karnak. La distribution de l’ensemble comprend Gadot, Hammer, Panthère noireLetitia Wright, Russell Brand, Annette Bening, Emma Mackey (Éducation sexuelle) et Rose Leslie (Le Trône de Fer). De toute évidence, un film qui inclut Wonder Woman pris au piège dans un mystère de meurtre avec Shuri et Ygritte est une intrigue instantanée pour certains cinéphiles.

«Les vacances égyptiennes du détective belge Hercule Poirot à bord d’un bateau à vapeur glamour se transforment en une recherche terrifiante d’un meurtrier lorsque la lune de miel idyllique d’un couple parfait est tragiquement écourtée», lit-on dans le synopsis officiel. «Situé dans un paysage épique de vues panoramiques sur le désert et les majestueuses pyramides de Gizeh, ce récit de passion effrénée et de jalousie incapacitante met en scène un groupe cosmopolite de voyageurs impeccablement habillés et suffisamment de rebondissements méchants pour laisser le public deviner jusqu’au dénouement final et choquant. “