in ,

Ryan Reynolds a un service de streaming avec un seul film

Ryan Reynolds ne manque jamais une occasion de prendre des photos hilarantes d’autodérision sur certaines des entrées les plus ignominieuses de son CV notoirement quadrillé de films et de télévision. Le dernier exemple de ce type, une campagne pour sa société de services sans fil premium Mint Mobile, tente de tenter son flop cinématographique, Infaillible.

Entrez Mint Mobile +, un faux service de streaming mis en place par Reynolds, doté d’un site Web d’accompagnement qui séduit les abonnés potentiels en présentant le contenu disponible en streaming. Cependant, ledit contenu consiste simplement en un film, Infaillible, qui a été reconditionné dans de nombreuses entrées sur l’ensemble de l’interface (imitation Disney +) de la plate-forme. Reynolds a passé la semaine dernière à balancer cette carotte proverbiale avec «80 minutes» de «non-autochtones bingétastiques» qui seront diffusés en «qualité DVD 2003». Découvrez sa «bande-annonce» pour le service juste en dessous.

La pièce maîtresse du pseudo-streamer, Infaillible, réalisé par William Phillips, est un film de braquage comique canadien de 17 ans presque oublié, dans lequel Reynolds a partagé la vedette avec Kristin Booth. Le film a été présenté pour la première fois le 3 octobre 2003 dans 189 cinémas, pour un montant brut mondial de 779 036 $. Alors que le film n’avait clairement aucune ambition au-delà de sa désignation comme une entrée de genre conventionnelle destinée à profiter de la vie sur les étagères de DVD, il n’est clairement pas arrivé à un moment fort de la carrière de Reynolds. En effet, le film représentait une période de ladite carrière peu de temps après la fin d’une première revendication de gloire dans le cadre du trio principal de la sitcom ABC 1998-2001. Deux mecs, une fille et une pizzeria et une évasion sur grand écran (en quelque sorte) en tant que fixateur titulaire de la comédie frat house 2002 Van Wilder de National Lampoon.

Maintenant une mégastar avec de l’argent à investir, Reynolds a acheté une participation dans le (très réel) Mint Mobile en novembre dernier. Le service est présenté, par son site Web, comme une idée de «fournir des services sans fil haut de gamme et abordables directement au consommateur», ce qui met en contexte une partie du langage qu’il utilise dans la parodie de Mint Mobile +, y faisant notamment référence comme «le le service de diffusion en continu le plus abordable au monde », ce qui permet vraisemblablement de percer l’aspect« abordable »- peut-être de manière subliminale – auprès du grand public. Ainsi, dans un tweet ultérieur, Reynolds laisse le chat sortir du sac que Mint Mobile + est ne pas quelque chose qui avance légitimement… vous savez, au cas où il y aurait quelqu’un là-bas qui aurait crié “tais-toi et prends mon argent!” à l’idée de payer pour diffuser Infaillible à perpétuité (par opposition à le ramasser dans un bac DVD à prix réduit).