Actualités

Stargirl: Qu’est-ce que Eclipso? | Repaire de geek

1963 a été une année énorme pour la bande dessinée. À la Maison des idées, les X-Men, les Avengers et Iron Man sortaient des pages, changeant à jamais l’avenir de la bande dessinée et finalement d’Hollywood. Pendant ce temps, leur concours distingué a vu l’âge d’argent comme un moment de réinvention, prenant des personnages classiques comme Green Lantern et The Flash et les transformant en personnages hérités. Cela ne signifie pas que de nouveaux personnages n’ont pas été créés, cependant, et dans l’anthologie d’horreur de science-fiction Maison des Secrets # 61 Bob Haney et Lee Elias ont imaginé un nouveau type d’archétype pour l’éditeur. C’était une création de style Dr Jekyll et M. Hyde qui était à la fois héros et méchant et est apparue pour la première fois dans l’histoire «Eclipso: le génie qui s’est battu lui-même».

Après un voyage sur l’île de Diablo pour prendre une photo d’une éclipse solaire, le Dr Bruce Gordon ignore les avertissements de la population indigène et finit par offenser un dieu, Morphir, puis le tuer. Donc, fondamentalement, vos manigances de colonisateur moyen. C’est une interprétation étonnamment nuancée de ce qui aurait pu être un racisme classique de la bande dessinée, où le blâme est plutôt uniquement le Dr Gordon et ses actions ignorantes et arrogantes.

Après avoir tué le dieu en le faisant trébucher sur une falaise, il retourne dans son pays natal pour terminer son travail sur la ville solaire, une utopie futuriste entièrement alimentée par le soleil. Hélas, il est presque contrarié par le dieu qu’il a apparemment tué lorsqu’une éclipse a frappé pendant la cérémonie … mais la grande révélation arrive dans la page d’ouverture des médias quand il est révélé que le méchant n’est autre que Gordon lui-même, devenant son propre pire. ennemi. La scission est expliquée par Morphir coupant Gordon avec son diamant noir avant de tomber à sa mort, et dans une torsion humoristique, le côté méchant de Gordon cache toujours son costume et le diamant noir qu’il a pris à Morphir avant que son bon côté ne se réveille.

Bien que les premières aventures d’Eclipso soient incroyablement amusantes à lire, la version d’Eclipso que nous sommes plus susceptibles de voir est arrivée dans l’univers DC de nombreuses années plus tard. Depuis ses débuts en 1963, Eclispo évolue dans les pages de Maison des Secrets, ses pouvoirs devenant moins directement liés aux éclipses solaires et s’étendant à des phénomènes lumineux plus généraux.

Mais c’est en 1992 qu’Eclipso a été réintroduit dans le gem-heavy Eclipso: l’obscurité intérieure événement (il y a littéralement un bijou en plastique sur la couverture du premier numéro… je sais, je le possède!) que nous apprenons à connaître la nouvelle version du personnage qui s’est révélé être en fait un esprit méchant qui avait possédé Gordon plutôt que Gordon lui-même. C’est clairement la version à laquelle nous avons affaire dans Stargirl, Donc, si vous voulez une idée de la direction que pourrait prendre l’histoire dans la saison deux, continuez à lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *