Ce métier payé 2750 € vous fera vous fera monter en grade comme aucun autre (sans mauvais jeu de mots)

Vous avez toujours rêvé d’un métier technique, stimulant et bien rémunéré ?

Découvrez le poste d’ascensoriste, un emploi en pleine expansion qui vous offrira de belles perspectives de carrière. Dans cet article, nous vous dévoilons tous les secrets de ce métier passionnant.

Lire aussi :

Le rôle d’un ascensoriste

Le technicien de maintenance d’ascenseurs, communément appelé “ascensoriste”, est responsable de l’entretien, de la réparation et de la modernisation des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des tapis roulants. Ses principales missions consistent à :

  • Effectuer la maintenance préventive et curative des équipements pour garantir leur bon fonctionnement et la sécurité des usagers
  • Procéder à l’installation, au réglage et à la mise en service des nouveaux appareils
  • Intervenir rapidement en cas de panne ou de blocage d’usagers dans les cabines
  • Mettre à jour les plans et schémas électriques des installations
  • Communiquer régulièrement avec les clients pour les tenir informés

Ce métier est payé 3000€ par mois avec peu de diplôme et d’excellentes perspectives de carrière

Un profil technique et relationnel

Pour exercer ce métier, les entreprises recherchent généralement des techniciens ayant une formation technique ou une spécialisation dans le domaine des ascenseurs . Une expérience préalable de 4 ans minimum dans ce secteur est souvent exigée .Les qualités essentielles pour réussir en tant qu’ascensoriste sont :

  • Sens de l’organisation et de l’autonomie pour gérer ses interventions de manière efficace
  • Capacités techniques pour effectuer les opérations de maintenance, de dépannage et de réparation
  • Rigueur et attention aux détails pour garantir la sécurité des installations
  • Bon relationnel pour communiquer avec les clients de manière professionnelle

Une forte demande sur le marché de l’emploi

Le métier d’ascensoriste connaît actuellement une forte demande sur le marché de l’emploi en France. En effet, de nombreuses entreprises spécialisées dans l’installation, le dépannage et la maintenance d’ascenseurs cherchent à recruter des techniciens qualifiés .Cette tendance s’explique notamment par le vieillissement du parc d’ascenseurs en France, qui nécessite des opérations de modernisation et d’entretien régulier. De plus, les nouvelles réglementations en matière de sécurité obligent les propriétaires d’immeubles à entretenir leurs équipements de manière plus rigoureuse.

Une rémunération attractive

Le salaire moyen d’un technicien de maintenance d’ascenseurs en France se situe autour de 1 750 euros bruts mensuels, soit environ 11,54 euros de l’heure pour un temps plein mais peut monter jusqu’à 2 750 € pour les plus expérimentés. Cependant, la rémunération peut varier en fonction de l’expérience, des compétences et de la région d’exercice. Les ascensoristes bénéficient généralement d’avantages tels que des primes de panier, des indemnités kilométriques et des tickets restaurant . De plus, les entreprises du secteur proposent souvent des possibilités d’évolution professionnelle, notamment vers des postes de responsable d’équipe ou de chef de projet.

Une formation adaptée

Pour devenir ascensoriste, plusieurs voies de formation s’offrent aux candidats :

  • Bac professionnel Électrotechnique, Électronique, Maintenance des Systèmes Automatisés (MELEC)
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS) Maintenance des Systèmes, option Systèmes Énergétiques et Fluidiques
  • Titre professionnel de Technicien de Maintenance d’Ascenseurs, délivré par le Ministère du Travail

Ces formations permettent d’acquérir les compétences techniques nécessaires pour intervenir sur les différents types d’ascenseurs et de systèmes de transport vertical.

Des perspectives d’évolution

Avec de l’expérience et des formations complémentaires, les ascensoristes peuvent évoluer vers des postes à responsabilités, tels que :

  • Responsable d’équipe de techniciens
  • Chef de projet pour la modernisation d’installations
  • Formateur pour transmettre ses connaissances
  • Technico-commercial pour prospecter de nouveaux clients

Ces évolutions de carrière offrent de meilleures rémunérations et permettent de diversifier ses missions.

Témoignage d’un ascensoriste

Pour mieux comprendre le quotidien d’un ascensoriste, nous avons recueilli le témoignage de Julien, 32 ans, technicien de maintenance depuis 6 ans :“J’ai toujours été attiré par les métiers techniques et le travail manuel. Après un bac pro électrotechnique, j’ai suivi une formation de technicien de maintenance d’ascenseurs. J’apprécie particulièrement la diversité de mes missions, entre la maintenance préventive, les dépannages et l’installation de nouveaux équipements. Chaque jour est différent et je dois faire preuve d’autonomie et de réactivité pour résoudre les problèmes rapidement. Le contact avec les clients est également très important, car nous devons les rassurer et leur expliquer nos interventions. C’est un métier passionnant qui me permet de concilier mes compétences techniques et mon goût du service à la clientèle.”

Encore un métier méconnu à 2500€ sans étude qui galère à recruter avec 5000 postes vacants

Cet article explore les multiples facettes du métier d’ascensoriste, un emploi technique en pleine expansion qui offre de belles perspectives de carrière. Avec une formation adaptée et de l’expérience, ce poste permet de combiner des missions stimulantes et une rémunération attractive. Si vous êtes à la recherche d’un métier alliant technicité et relationnel, n’hésitez pas à vous renseigner sur les opportunités offertes par le secteur des ascenseurs !

Derniers Articles

Newsletter

Guillaume Aigron
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

Alerte Retraites Agirc-Arcco : Quand et pourquoi les versements de vos pensions sont reportés en Juin (et les mois suivants)

Des changements importants s'annoncent pour les millions de retraités français comptant sur leurs pensions complémentaires de l'Agirc-Arrco. Habituellement versées en début de mois, ces...

Permis de Conduire : Le gouvernement retourne sa veste sur le CPF et créé la confusion dans le auto-écoles

Depuis le début de l'année, le financement des permis de conduire via le Compte Personnel de Formation (CPF) semblait une opportunité en or pour...

Dans quelques années 17% des voitures d’occasions vendues sur le marché global français seront des voitures électriques

Les rouages du futur : Les voitures électriques se taillent une place sur le marché de l'occasion. Actuellement, seulement une petite fraction des voitures vendues...