International : Le Vietnam a-t-il tenté d’espionner les États-Unis avec “Predator” ?

Cyber-espionnage de personnalités influentes

Des personnalités et institutions américaines, européennes, et même la présidente de Taïwan, Tsaï Ing-wen, ont été visées par une tentative d’espionnage cybernétique, orchestrée par des comptes alignés sur les intérêts du gouvernement vietnamien, via le réseau social X (anciennement Twitter). La campagne, qui s’est déroulée entre février et juin 2023, aurait utilisé le logiciel espion “Predator”, dans une tentative de surveiller au moins 50 comptes appartenant à 27 individus et 23 institutions, selon un rapport d’Amnesty International.

International : qui est Claudia Goldin, dernier Prix Nobel d’économie ?

Utilisation du logiciel “predator”

Le logiciel “Predator”, qui aurait été utilisé pour ces tentatives d’espionnage, a la capacité d’accéder à distance aux fonctionnalités fondamentales d’un téléphone, telles que le micro, la caméra, et les messages. Selon l’enquête menée par plusieurs médias, dont Mediapart en France, “Predator” a été vendu par la société française Nexa aux autorités vietnamiennes en 2020, via plusieurs intermédiaires, pour un montant de 5,6 millions d’euros. Les attaques étaient en partie orchestrées en postant des réponses contenant des liens malveillants sous les messages de personnalités influentes sur les réseaux sociaux.

Les détails de l’opération infructueuse

Bien que menée avec une méthode couramment utilisée par des hackers, la campagne n’a pas été couronnée de succès. La plupart des cibles n’ont pas cliqué sur les liens malveillants, et la campagne a été repérée en moins de 24 heures. Parmi les personnalités ciblées, on compte Michael McCaul, responsable de la Commission des Affaires étrangères à la Chambre des représentants américains, ainsi que l’eurodéputé français Pierre Karleskind, et la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola.

Lire aussi   Tenet Ending Expliqué

Regard critique sur nexa et des implications internationales

Nexa, déjà sous le feu des projecteurs pour avoir fourni du matériel de cybersurveillance à divers régimes autoritaires tels que l’Égypte, et d’autres, est une fois de plus sous surveillance. L’entreprise, avec le partenariat d’Intellexa, a été impliquée dans le commerce de logiciels espions, en vendant à plusieurs gouvernements, y compris à des régimes répressifs tels que l’Arabie Saoudite, l’Égypte, le Kazakhstan, le Soudan et l’Angola.

Enjeux et conséquences diplomatiques

Cette affaire d’espionnage intervient dans un contexte de tension, notamment en raison des négociations commerciales en cours entre les États-Unis et le Vietnam. Les États-Unis, tout juste après avoir signé un accord commercial avec le Vietnam, se trouvent dans une position délicate et devront probablement adresser des questions pertinentes au gouvernement vietnamien à ce sujet. En parallèle, la Commission européenne a également gardé un œil critique sur le Vietnam depuis plusieurs années en raison de ses efforts jugés insuffisants pour contrer la pêche illégale, ajoutant ainsi une couche supplémentaire de complexité aux relations internationales.

L’issue de ces tentatives d’espionnage et les répercussions diplomatiques potentielles demeurent à voir, alors que les implications géopolitiques et éthiques de la cybersurveillance continuent de faire débat à l’échelle mondiale.

Derniers Articles

Assassin’s Creed Shadows déclenche un scandale au Japon et provoque un tollé général

Les révélations autour du prochain opus d'Assassin's Creed Shadows...

The Boys : la date de sortie de la saison 5 annoncée par un acteur et ça fait mal !

La patience sera de mise pour les fans de...

CAF : Perte du RSA pour ceux dépassant ce nouveau seuil de revenus en 2024 !

Le Revenu de Solidarité Active (RSA), pilier de l'aide...

Newsletter

Assassin’s Creed Shadows déclenche un scandale au Japon et provoque un tollé général

Les révélations autour du prochain opus d'Assassin's Creed Shadows...

The Boys : la date de sortie de la saison 5 annoncée par un acteur et ça fait mal !

La patience sera de mise pour les fans de...

CAF : Perte du RSA pour ceux dépassant ce nouveau seuil de revenus en 2024 !

Le Revenu de Solidarité Active (RSA), pilier de l'aide...

Orange vaincu devient le deuxième opérateur qui a le meilleur réseau mobile

Bouygues Telecom surpasse Orange dans le Baromètre nPerf de...
Eric Garlettihttp://media24.fr
Professionnel du marketing digital et entrepreneur, je suis le fondateur et le directeur général (DG) d'IA Group, gérant les marques Atypicom, Influa et Informelle, qui sont des agences spécialisées en performance digitale et gestion des données. Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

Assassin’s Creed Shadows déclenche un scandale au Japon et provoque un tollé général

Les révélations autour du prochain opus d'Assassin's Creed Shadows déchaînent les passions et suscitent la controverse parmi les amateurs de jeux vidéo. De l'inclusion...

The Boys : la date de sortie de la saison 5 annoncée par un acteur et ça fait mal !

La patience sera de mise pour les fans de 'The Boys', désireux de découvrir la confrontation épique entre Billy Butcher et Homelander. Karl Urban,...

CAF : Perte du RSA pour ceux dépassant ce nouveau seuil de revenus en 2024 !

Le Revenu de Solidarité Active (RSA), pilier de l'aide sociale en France, connaîtra un tournant majeur en 2024 avec l'ajustement de ses critères d'éligibilité....