Buck Rogers revient dans le nouveau redémarrage du grand écran

Le héros de l’opéra spatial classique Buck Rogers revient, selon Le Wrap. Divertissement légendaire (Godzilla: le roi des monstres) a obtenu les droits du film sur le personnage de 92 ans, avec les producteurs Don Murphy (Transformateurs) et Susan Montford s’apprêtent à piloter le projet par l’intermédiaire de la société de production Murphy’s Angry Films.

Buck Rogers a introduit des éléments de -fiction tels que des fusils à rayons, des fusées, des lasers et des jet packs dans la culture populaire, la vision de la propriété de l’avenir et l’accent mis sur l’action et l’aventure influençant tout, de l’attraction de Disney à Tomorrowland au concept original de George Lucas pour Guerres des étoiles.

Le film ramènera Buck à ses racines en s’adaptant Armageddon 2419 après JC, la nouvelle de 1928 dans laquelle le personnage a fait ses débuts. Écrit par Philip Francis Nowlan et publié dans l’emblématique magazine pulp fiction Histoires étonnantes, l’histoire suit les aventures d’Anthony Rogers, un vétéran de la Première Guerre mondiale qui enquête sur des phénomènes étranges dans une mine de charbon abandonnée de Pennsylvanie pour son entreprise, l’American Radioactive Gas Corporation, lorsqu’il est pris au piège par un effondrement.

Exposé aux gaz radioactifs, Rogers tombe dans l’animation suspendue et se réveille 492 ans plus tard au 25ème siècle. Ce qui était autrefois les États-Unis d’Amérique est maintenant dirigé par les Hans (c’est-à-dire les Chinois), qui ont conquis les États-Unis près de 400 ans plus tôt en utilisant des flottes de dirigeables armés de rayons de désintégration. Rogers rejoint un «gang» local et, en utilisant des stratégies qu’il a apprises pendant la Grande Guerre, parvient à aider à remporter une victoire contre les Hans et à ouvrir la voie à une future réclamation de l’Amérique.