in ,

Blumhouse recommence la production de films d’horreur, mais à un rythme plus lent

«Nous tournons déjà beaucoup de films non scénarisés», dit Blum. «Nous commençons à tourner nos films à petit budget, à la fois au cinéma et à la télévision. Le début, le premier trimestre de l’année prochaine, c’est quand nous allons commencer notre premier budget plus important. »

Alors que Blumhouse est surtout connu pour ses films d’horreur et ses émissions de télévision, la société se mêle en effet dans l’arène non scénarisée (une reprise de l’émission du début des années 2000 Tactique de la peur fait partie de ses titres récemment annoncés) et a également produit des plats dramatiques nominés aux Oscars comme Coup de fouet et BlacKkKlansman.

Mais même si la production de la société, en particulier avec son tarif de genre, a été prolifique ces dernières années, Blum dit qu’il ne s’attend pas à ce que la société reprenne son plein régime à court terme.

«Nous ne sommes certainement pas du tout là où nous en étions en 2019», admet-il. «Tout dépend d’un vaccin. En d’autres termes, jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin, je ne pense pas que nous aurons le niveau de production que nous avions avant le COVID. Je ne pense pas que nous allons revenir à ce niveau jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin, mais l’année prochaine, je prévois que nous ferons environ les deux tiers de plus de films qu’avant. La télévision est un peu plus facile car c’est un peu moins cher. J’espère que la télévision sera similaire à ’19, pas à ’20. « 

Pour ce qui est de Bienvenue au Blumhouse, les deux premiers des huit films de genre acquis pour la première de cette anthologie mardi 6 octobre sur Amazon Prime, avec deux autres à venir le 13 octobre et le reste prévu pour 2021. Le métier: Héritage premières sur le même service le 28 octobre, et pendant que le film Bizarre devrait arriver en salles en novembre, c’est un bon pari qui pourrait passer à la VOD selon les circonstances.